Support

Calcul capacité HDD

La compression vidéo pour les systèmes de vidéosurveillance

Calcul capacité HDD

La compression vidéo

La compression vidéo à pour but de rendre la transmission et le stockage des vidéos d'un système de vidéosurveillance plus efficaces. La compression vidéo supprime et réduit les images redondantes. Ainsi le fichier vidéo est allégé. La compression vidéo réduit considérablement la taille des fichiers sans avoir de conséquence sur la qualité de la vidéo et de ses images. Cependant, trop réduire la taille du fichier vidéo implique une perte de la qualité des vidéo.

Il existe différentes techniques de compression vidéo, présentées ci-dessous. La compression vidéo correspond à des normes, ces normes sont essentielles pour garantir la compatibilité et l'interopérabilité.
 

Image compression vidéo

 

Motion JPEG (ou M-JPEG) 

C'est une séquence vidéo essentiellement constituée d'images JPEG (Joint Photographic Experts Group) individuelles. Lorsque l'oeil humain vision 16 images par seconde, il perçoit un mouvement. Une séquence vidéo normale se compose de 25 ou de 30 images par seconde.

Le Motion JPEG présente l'avantage de conserver le même niveau de qualité pour chaque image que celui déterminé par le niveau de compression définit par la caméra réseau ou l'encodeur vidéo.
Si les images filmées sont complexes et nécessitent une qualité d'image supérieure (par exemple en faible éclairage), le fichier de la séquence vidéo augmente rapidement de volume. Et donc, il utilise plus de bande passante et d'espace de stockage. Pour éviter une augmentation trop importante certaines caméras peuvent être programmées pour définir une taille de fichier maximale.

Les images JPEG dans une séquence vidéo Motion JPEG sont indépendantes les unes des autres. Si une image est perdue dans un fichier Motion JPEG la qualité du fichier n'est pas altérée, le reste de la vidéo est de qualité égale.

Le Motion JPEG est une norme qui n'a pas de licence et qui permet une grande compatibilité.
On utilise ce mode généralement lorsque les images doivent être analysées individuellement.

Cependant, ce mode n'utilise pas de compression vidéo pour réduire les données dans la mesure où il s'agit d'une série d'images fixes et complètes. Son débit est donc plus élevé en comparaison avec des normes de compressions vidéo telles que le MPEG-4 et le H.264


MPEG-4 (Moving Picture Experts Group)

La norme MPEG-4 est également nommée MPEG-4 Visual en vidéosurveillance. Cette norme est soumise à une licence, les utilisateurs sont donc contraints de verser des frais de licence pour chaque poste de surveillance.

L'avantage de la norme MPEG-4 c'est qu'elle prend en charge des applications à faible bande passante et des application qui nécessitent des images de haute qualité, aucune limitation de fréquence d'images et une bande passante presque illimitée.


H.264 ou MPEG-4 Part 10/AVC

C'est la norme la plus récente qui sera sans doute la plus utilisée dans quelques années. En effet, la compression H.264 permet de réduire la taille d'un fichier vidéo numérique de plus de 80% en comparaison avec la norme JPEG et de 50 % en comparaison avec la norme MPEG-4. De plus, la qualité d'image n'est pas compromise. Cela permet de réduire l'espace de stockage mais aussi d'économiser de la bande passante.

Cette technologie de compression est particulièrement intéressante pour les caméras mégapixels qui produisent des fichiers lourds. Utiliser ce type de compression permet de conserver la qualité d'image tout en réduisant le poids du fichier. Cependant, cette norme de compression doit être utilisée avec des caméras réseau et des poste de contrôle performants.

Lien vers Calcul HDD (DVR Analogique - H.264)

Illsutrastion Télécharger

Lien vers Calcul HDD (DVR Analogique -PARAGON/EPARA)

Illsutrastion Télécharger

Lien vers Calcul HDD (DVR Analogique - ECOR)

Illsutrastion Télécharger

Lien vers Calcul HDD ( DVR IP & HD-SDI )

Illsutrastion Télécharger